11% de rendement pour le photovoltaïque organique : record battu !

10/06/2012

Film photovoltaïque organique produit par Mitsubishi Chemical

Film photovoltaïque organique produit par Mitsubishi Chemical

Les mois se suivent et les records s’enchaînent dans le photovoltaïque organique. En décembre dernier, la société allemande Heliatek avait atteint le record de 9,8%. Au mois de mars, des chercheurs de l’université UCLA aux Etats-Unis sont arrivés à un rendement de 10,6% avec des cellules solaires organiques en tandem. Record battu a nouveau par Heliatek au mois d’avril avec 10,7% d’efficacité.

En ce mois de juin, c’est le japonais Mitsubishi Chemical qui bat le record en passant le cap des 11% de rendement énergétique. Ce record a été obtenu en laboratoire avec une cellule photovoltaïque organique de seulement quelques millimètres carrés.

Pour une production industrielle de film photovoltaïque plastique, on peut désormais espérer atteindre les 10% de rendement. Nous attendons cette annonce avec impatience, car avec le faible coût de production des cellules solaires organiques et un rendement moins sensible à la luminosité diffuse, 10% de rendement devraient suffire au photovoltaïque organique pour entrer de plein pied sur le marché du solaire.

Mitsubishi Chemical a profité de l’annonce de son record pour faire savoir que son usine pilote de fabrication de cellules solaires en couches minces organiques utilisant le procédé des rouleaux d’impression roll-to-roll a commencé ses opérations dans la préfecture d’Okayama, au Japon. Lors de la réunion, la société japonaise a montré un rouleau de film photovoltaïque organique tout juste sorti de l’usine et large d’environ 20 cm.

Pendant ce temps, une autre société japonaise vient aussi de battre un nouveau record cette fois pour des cellules photovoltaïques à triple jonctions avec concentration de lumière. Avec une succession de 10 couches déposées sur substrat, comportant 3 couches photo-absorbantes, la société Sharp a réussi l’exploit d’atteindre le rendement exceptionnel de 43,5% !

Précisons tout de même que ce record qui a été confirmé par l’institut allemand Fraunhofer a été réalisé avec un taux de concentration des rayons solaires équivalent à 306 soleils et pour une cellule photovoltaïque de 0,167 cm2.

Ces cellules solaires à triple jonctions coûtent extrêmement cher à la différence des cellules photovoltaïques organiques. Elles sont surtout utilisées dans le domaine de l’aérospatial, notamment pour équiper les satellites. Sharp espère maintenant conquérir de nouveaux marchés et notamment le marché automobile où les toitures solaires devraient bientôt arriver pour recharger les voitures électriques in situ.

Un peu plus...

Poster un commentaire

Article précédent :