Concentrateurs organiques d’énergie solaire

10/10/2010

Les cellules photovoltaïques organiques sont toujours à l’étude pour en augmenter le rendement. Mais en attendant il existe des moyens d’exploiter des substances organiques conjointement avec les cellules photovoltaïques traditionnelles au silicium.

Le gel organique injecté dans un double vitrage

Gel organique pour du photovoltaique transparentLa société italienne “Esco energy Srl” a mis 4 ans à développer un gel organique transparent dont les propriétés sont de capter l’énergie solaire. Injecté dans le double vitrage d’une fenêtre, le gel organique collecte l’énergie issue des rayons solaires frappant toute la surface de la fenêtre et redirige cette énergie solaire vers des cellules photovoltaïques au silicium placées dans l’armature de la fenêtre.

La fenêtre ainsi équipée agit comme un véritable panneau photovoltaïque, tout en restant parfaitement transparente. Le rendement de la fenêtre peut alors atteindre les 100 Watts par heure. Le prix d’une telle fenêtre d’environ 6000 euros n’est par contre pas compatible avec une diffusion de masse.

Le film organique pulvérisé sur une vitre

loupeLe gel organique est cher à produire, mais il est apparemment possible de se contenter d’un film organique qui peut être appliqué sur un vitrage par pulvérisation.

Des chercheurs américains du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont ainsi démontré qu’un film organique est capable de concentrer l’énergie solaire tout comme une loupe géante et de la rediriger vers des minuscules panneaux photovoltaïques installés dans les tranches de la fenêtre.

Ce film organique capte l’énergie de différentes longueurs d’ondes de la lumière, ce qui lui permet de multiplier par 10 le rendement de capteurs photovoltaïques. Il est alors possible de créer des fenêtres solaires complètement transparentes et à haut rendement énergétique. Le film photovoltaïque ou un dérivé pourrait même permettre d’améliorer très sensiblement le rendement des panneaux photovoltaïques actuels.

Un peu plus...

Poster un commentaire

Article précédent :

Article suivant :