Vidéo sur le Photovoltaïque organique du futur selon BASF

03/04/2011

BASF

BASF

BASF est le premier groupe chimique au monde. L’entreprise a bien compris que l’avenir passera par le photovoltaïque organique, la cellule solaire de troisième génération. L’étude des cellules photovoltaïques en polymère constitue un très important axe de recherche pour la société depuis un certain temps déjà.

Sur son site Internet, BASF propose une vidéo sur le photovoltaïque organique pour les panneaux solaires de demain :
http://www.basf.fr/ecp2/…/Cellules_photovoltaiques_organiques

Cette vidéo date de quelques années, car il est fait mention d’un rendement de conversion électrique de 5%, alors qu’aujourd’hui les meilleures cellules photovoltaïques organiques en polymère atteignent 8,5% de rendement.

Transcription de la vidéo :

Quelle énergie utiliseront nous demain ?

La nouvelle génération de panneaux solaires est en marche. Les systèmes actuels en verre et en silicium seront bientôt remplacés par des systèmes en plastique technique : les cellules photovoltaïques organiques. Cette technologie va révolutionner la production mondiale d’énergie.

On retrouvera cette technologie dans les transports, les télécommunications. Par exemple dans les toits d’automobile entièrement transparents, ou encore pour des chargeurs de téléphones portables. Dans 7 à 8 ans, nous les retrouveront dans le bâtiment.

D’ici 2015, la maison de Anne produira elle même son énergie grâce à cette nouvelle génération de cellule photovoltaïque. Ces nouvelles cellules pourront être installées partout où elles peuvent être exposées au soleil.

Dans le nord-ouest de l’Europe, le soleil nous offre en moyenne chaque année une quantité d’énergie au mètre carré égale à 100 litres de pétrole. Une surface de 4 mètres par 4 mètres produira suffisamment de courant pour alimenter le plus gros consommateur d’énergie de la maison : le réfrigérateur. A elle seule, une tour de 40 étages pour produire quelques 400 Méga Watts heure de courant.

Fini les pertes d’énergie engendrées par le transport de l’électricité. Grâce aux cellules organiques, un centre ville doté de nombreuses tours sera une véritable centrale électrique solaire.

Avec aujourd’hui un rendement de 5% (désormais 8,5%), ces petites merveilles d’énergie organiques non pas encore atteint le niveau de leurs grandes soeurs en silicium. Cependant, elles compensent largement par leurs autres avantages.

Comme les cellules photovoltaïques organiques sont entièrement en plastique, elles peuvent sans problème être produites en série contrairement aux cellules photovoltaïques en silicium qui nécessitent un travail préparatoire coûteux.

Dans cette nouvelle génération de panneaux solaires. Le courant sera conduit par des couches de plastique ultra-fines et flexibles, ce qui ouvre des perspectives d’application innombrables. Cette technologie économique permet de proposer l’électricité produite à un tarif avantageux de 50 centime à 1 euro le Watt.

Les chercheurs voient encore plus loin. En combinant les diodes électroluminescentes organiques dites OLED et les cellules photovoltaïques organiques, il est possible d’obtenir un film capable de produire du courant et de fournir un éclairage de n’importe qu’elle couleur. Il suffit de diviser la surface d’éclairage en infimes cellules, et l’on obtient pixel par pixel, un téléviseur qui en plus en autonome.

Les produits s’appuyant sur l’électronique organique comme les cellules photovoltaïques et les diodes électroluminescentes joueront à l’avenir un rôle clé en matière de production d’énergie et de protection du climat. Partout dans le monde, il sera possible d’équiper désormais de cette technologie solaire de pointe les surfaces disponibles, et ainsi de produire du courant directement là où l’on en aura besoin.

BASF France : http://www.basf.fr/ecp2/France/fr/

Un peu plus...

{ 1 commentaire… le lire ci-dessous ou ajouter un commentaire }

dali mai 25, 2011 à 12:47

le domaine de recherche dans les cellule solaire organique fait le futur des énergiés renouvlable

Répondre

Poster un commentaire

Article précédent :

Article suivant :